Montreux - Fabrizio von Arx
Image Alt

Montreux

Pas si classique !

De la musique classique sans complexe dans une grande fête autour du violoniste virtuose Fabrizio von Arx, son Stradivarius, L’Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Gábor Takács-Nagy ainsi que des deux danseurs solistes du Béjart Ballet Lausanne, Elisabet Ros et Julien Favreau.

Au menu, les grands airs de MozartPaganiniMendelssohnde Sarasate et même Astor Piazzolla.

Une soirée festive, joyeuse, idéale tant pour les connaisseurs que celles et ceux qui veulent se plonger dans un monde… pas si classique finalement !

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart (1756/1791)
Symphonie n°35 KV 385, “Haffner”
Allegro con spirito / Andante / Menuet et Trio / Presto

Niccolò Paganini (1782/1840)
Caprice n°24

Astor Piazzola (1921/1992)
Invierno Porteño

Félix Mendelssohn (1809/1847)
Concerto en mi mineur op.64
Allegro molto appassionato / Andante
Allegretto non troppo – Allegro molto vivace

Pablo De Sarasate (1844/1908)
Carmen Fantasy op.25

Fabrizio Von Arx

Suisse et Napolitain, Fabrizio von Arx a débuté ses études de violon à l’âge de cinq ans sous l’égide de G. Leone et a poursuivi au Conservatoire de San Pietro a Majella de Naples. Enfant prodige, il gagne très jeune le concours de Vittorio Veneto ainsi que d’autres concours nationaux pour jeunes talents. Il se perfectionne à Genève où il obtient le 1er prix de Virtuosité avec Corrado Romano, puis aux États-Unis, celui de Performer à la School of Music de l’Indiana University à Bloomington avec Franco Gulli et Nelli Skolnikova. Il a aussi travaillé à Berlin avec Ruggiero Ricci et à Cremone avec Salvatore Accardo.

Artiste Sony RCA-Red Seal depuis 2013, label sous lequel il développe sa discographie, il se produit dans les saisons de concerts comme Les Soirées Musicales de Milan, le Teatro San Carlo de Naples, le Ravenna Festival, les Concerts de la Radio Rai 3 au Quirinale à Rome, la Cité de la Musique de Paris, le Festival de Bellerive, les Grands Interprètes de Neuchâtel, la Tonhalle de Zürich, la Wigmore Hall de Londres, la WienerSaal de Salzburg et la Philharmonie de Berlin.

Gábor Takács-Nagy

Né à Budapest, violoniste de formation, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus authentiques interprètes de la musique hongroise, en particulier celle de Bartók. Chef d’orchestre de renommée mondiale, Gábor Takács-Nagy est directeur artistique de plusieurs festivals et formations tels que la Manchester Camerata. Depuis 1997, il enseigne le quatuor à cordes à la Haute-Ecole de musique de Genève.

L’Orchestre de
Chambre de Genève

L’Orchestre de Chambre de Genève n’a pas choisi son nom par hasard. Depuis sa création en 1992, son identité est indissociable de son lieu de résidence, Genève.

Fidèle aux spécificités de son effectif de trente-neuf musicien-ne-s permanents, L’OCG travaille autour de thématiques et privilégie les périodes classiques et préromantiques, sans oublier quelques incursions dans la musique de la fin du XIXe siècle, le baroque ou la musique contemporaine.

L’OCG cultive sa différence par son originalité, son exigence et son audace. Trois maîtres-mots qui sont en parfaite adéquation avec la vision et l’intention de Fabrizio von Arx .

Montreux-sollistes2

Les solistes du Béjart Ballet Lausanne

Formé à l’Ecole Nationale de Danse de La Rochelle, Julien Favreau intègre le BBL en 1995. Maurice Béjart en fait un de ses points de référence dans sa prestigieuse compagnie. Quant à Elisabet Ros, d’origine espagnole, elle intègre le BBL en 1997 et en devient également une figure marquante.

Ces deux danseurs faisaient partie de la distribution du « Presbytère » donné en mars 2016 dans le cadre de la Saison culturelle de Montreux à l’occasion du Cinquantenaire du Montreux Jazz Festival.

Message de Pierre Smets

Administrateur de la Fondation de la Saison culturelle de Montreux

Relier les âmes et les cœurs

Montreux forge depuis plusieurs décennies son patrimoine culturel, du jazz à l’humour en passant par l’art choral, la musique classique ou la chanson française. De grands artistes foulent cette scène de l’Auditorium Stravinski chaque année. Martha Argerich, Jane Birkin, Bob Dylan, Francis Cabrel pour n’en citer que quelques uns.

Avec la Saison culturelle, nous choisissons soigneusement les rendez-vous que nous donnons au public. Un spectacle est une fête et une fête n’est réussie que parce que nous avons tous conscience de vivre un instant suspendu. C’est notre marque de fabrique. Soigner artistes et public avec des moments sur mesure pour cette salle que ce soit au travers de créations, comme par exemple Tous en Chœur ou de nouveaux concepts, surtout lorsqu’ils sont faits pour rassembler les générations. « Pas si classique ! » entre dans cette catégorie.

Merci aux musiciens, danseurs et à celles et ceux qui ont imaginé ce spectacle autour de ces grandes œuvres. Belle soirée à Montreux !

Nos partenaires

Pas si classique !

06.10.18 // 20H00

Auditorium Stravinski de Montreux

De la musique classique sans complexe dans une grande fête autour du violoniste virtuose Fabrizio von Arx, son Stradivarius, L’Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Gábor Takács-Nagy ainsi que des deux danseurs solistes du Béjart Ballet Lausanne, Elisabet Ros et Julien Favreau.

Au menu, les grands airs de MozartPaganiniMendelssohn, de Sarasate et même Astor Piazzolla. Une soirée festive, joyeuse, idéale tant pour les connaisseurs que celles et ceux qui veulent se plonger dans un monde… pas si classique finalement !

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart (1756/1791)
Symphonie n°35 KV 385, “Haffner”
Allegro con spirito / Andante / Menuet et Trio / Presto

Niccolò Paganini (1782/1840)
Caprice n°24

Astor Piazzola (1921/1992)
Invierno Porteño

Félix Mendelssohn (1809/1847)
Concerto en mi mineur op.64
Allegro molto appassionato / Andante
Allegretto non troppo – Allegro molto vivace

Pablo De Sarasate (1844/1908)
Carmen Fantasy op.25

Fabrizio Von Arx

Suisse et Napolitain, Fabrizio von Arx a débuté ses études de violon à l’âge de cinq ans sous l’égide de G. Leone et a poursuivi au Conservatoire de San Pietro a Majella de Naples. Enfant prodige, il gagne très jeune le concours de Vittorio Veneto ainsi que d’autres concours nationaux pour jeunes talents. Il se perfectionne à Genève où il obtient le 1er prix de Virtuosité avec Corrado Romano, puis aux États-Unis, celui de Performer à la School of Music de l’Indiana University à Bloomington avec Franco Gulli et Nelli Skolnikova. Il a aussi travaillé à Berlin avec Ruggiero Ricci et à Cremone avec Salvatore Accardo.

Artiste Sony RCA-Red Seal depuis 2013, label sous lequel il développe sa discographie, il se produit dans les saisons de concerts comme Les Soirées Musicales de Milan, le Teatro San Carlo de Naples, le Ravenna Festival, les Concerts de la Radio Rai 3 au Quirinale à Rome, la Cité de la Musique de Paris, le Festival de Bellerive, les Grands Interprètes de Neuchâtel, la Tonhalle de Zürich, la Wigmore Hall de Londres, la WienerSaal de Salzburg et la Philharmonie de Berlin.

Gábor Takács-Nagy

Né à Budapest, violoniste de formation, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus authentiques interprètes de la musique hongroise, en particulier celle de Bartók. Chef d’orchestre de renommée mondiale, Gábor Takács-Nagy est directeur artistique de plusieurs festivals et formations tels que la Manchester Camerata. Depuis 1997, il enseigne le quatuor à cordes à la Haute-Ecole de musique de Genève.

L’Orchestre de Chambre de Genève

L’Orchestre de Chambre de Genève n’a pas choisi son nom par hasard. Depuis sa création en 1992, son identité est indissociable de son lieu de résidence, Genève.
Fidèle aux spécificités de son effectif de trente-neuf musicien-ne-s permanents, L’OCG travaille autour de thématiques et privilégie les périodes classiques et préromantiques, sans oublier quelques incursions dans la musique de la fin du XIXe siècle, le baroque ou la musique contemporaine.

L’OCG cultive sa différence par son originalité, son exigence et son audace. Trois maîtres-mots qui sont en parfaite adéquation avec la vision et l’intention de Fabrizio von Arx pour sa première représentation genevoise avec le Stradivarius “Madrileno”.

Les solistes du Béjart Ballet Lausanne

Formé à l’Ecole Nationale de Danse de La Rochelle, Julien Favreau intègre le BBL en 1995. Maurice Béjart en fait un de ses points de référence dans sa prestigieuse compagnie. Quant à Elisabet Ros, d’origine espagnole, elle intègre le BBL en 1997 et en devient également une figure marquante.

Ces deux danseurs faisaient partie de la distribution du « Presbytère » donné en mars 2016 dans le cadre de la Saison culturelle de Montreux à l’occasion du Cinquantenaire du Montreux Jazz Festival.

Message de Pierre Smets

Administrateur de la Fondation de la Saison culturelle de Montreux

Relier les âmes et les cœurs

Montreux forge depuis plusieurs décennies son patrimoine culturel, du jazz à l’humour en passant par l’art choral, la musique classique ou la chanson française. De grands artistes foulent cette scène de l’Auditorium Stravinski chaque année. Martha Argerich, Jane Birkin, Bob Dylan, Francis Cabrel pour n’en citer que quelques uns.

Avec la Saison culturelle, nous choisissons soigneusement les rendez-vous que nous donnons au public. Un spectacle est une fête et une fête n’est réussie que parce que nous avons tous conscience de vivre un instant suspendu. C’est notre marque de fabrique. Soigner artistes et public avec des moments sur mesure pour cette salle que ce soit au travers de créations, comme par exemple Tous en Chœur ou de nouveaux concepts, surtout lorsqu’ils sont faits pour rassembler les générations. « Pas si classique ! » entre dans cette catégorie.

Merci aux musiciens, danseurs et à celles et ceux qui ont imaginé ce spectacle autour de ces grandes œuvres. Belle soirée à Montreux !

Nos partenaires